Rb and bim!

La Covid produit ses effets sur l’immobilier, Après une légère exode des habitants des centres-ville vers la périphérie, où des villes de taille moyenne, voire la campagne, à présent ce sont des investisseurs et surtout les petits investisseurs qui prennent de plein fouet le confinement !

Le tourisme des étrangers ainsi que celui des français étant en pleine chute, ce sont les locations de courtes durées qui subissent la crise. Des villes comme Paris et Bordeaux qui ont connu un fort engouement des loueurs en meublé dans les hypers centres ville, au point de voir les résidences principales repoussées vers les extérieurs, pour laisser la place à des locations de courte durée, connaissent un taux de remplissage quasi nul!
Ce sont les néo-investisseurs qui sont obligés de penser revente, voire revente en urgence pour ne pas creuser le gouffre de leurs crédits non compensés par des loyers qui devaient être juteux!

Ce phénomène va-t-il conduire à des baisses de prix dans les hypers centres ville des grandes métropoles ? C’est la question qu’il faut se poser. Il devrait y avoir une incidence sur les prix de l’immobilier! C’est ce que l’on ressent déjà sur Paris avec une légère baisse du prix moyen de l’immobilier dans quasiment tous les arrondissements ! Bordeaux devrait également suivre cet atterrissage léger par rapport à ces dernières augmentations presque hallucinantes!