RENT 2022 : Estimia au rendez-vous de l’innovation et des nouveaux usages immobiliers

Portrait de Claude-Olivier Bonnet CEO Digipi

L’application Estimia, estimateur de biens, générateur de rapports et d’annonces, destinée aux professionnels de l’immobilier est entrée en phase de commercialisation mi-septembre 2022. Pour l’équipe Digipi, l’éditeur de cet outil complet, c’est l’aboutissement de deux ans de travail dont le développement d’un algorithme 100% innovant. Rencontre avec Claude-Olivier Bonnet (CEO), impatient d’être au RENT 2022 !

Le salon RENT aura lieu les 8 et 9 novembre prochains. Pour une startup comme Digipi, en phase de lancement de son produit, l’estimateur immobilier Estimia, est-il important d’y être présente ?

Claude-Olivier Bonnet : « Bien sûr ! Le RENT, c’est la réunion annuelle autour de l’innovation et de l’immobilier. Un rendez-vous entre professionnels. Tous les acteurs du marché sont présents : la 3D, les visites virtuelles ou le home-staging à distance… Mais aussi les acteurs qui digitalisent des aspects plus conventionnels de la relation client pour améliorer la prospection, la diffusion des annonces… Notre application mobile Estimia étant à la fois un estimateur de biens immobiliers de dernière génération et un outil d’intermédiation entre l’agent immobilier, les vendeurs et les acheteurs… nous sommes au croisement de ces thèmes et nous serons au cœur des enjeux durant deux jours, porte de Versailles. »

L’application Estimia est commercialisée depuis quelques semaines, quelles sont vos attentes autour du RENT 2022 ?

Claude-Olivier Bonnet : Tout d’abord, nous allons bénéficier de la visibilité du village des startups, mais nous avons pris l’option d’un stand à part entière, juste à côté de celui-ci, pour disposer de la meilleure exposition possible.

Nous accueillerons les professionnels de l’immobilier, agents, mandataires… sur l’emplacement K57. Notre objectif est de présenter Estima, ses points innovants et différenciants vis-à-vis des autres estimateurs disponibles sur le marché, mettre l’outil en main pour le faire tester… et répondre aux questions. Nous serons trois sur place dont notre datascientist.

Budget d’usage, passage rapide au mandat et à l’annonce, fraîcheur de l’estimation d’un bien : les trois points différenciants d’Estimia

Justement, si vous deviez mettre en exergue les trois principaux points différenciants d’Estimia… quels sont-ils ?

Claude-Olivier Bonnet : « En tant que professionnel de l’immobilier, moi-même, ayant imaginé cet outil pour mes pairs, je vois trois points principaux…

  1. L’introduction de la notion de budget d’usage pour dépasser le seul prix au m2 qui ne donne plus une représentation globale d’un bien…
  2. La facilité de basculer depuis l’application de l’estimation au mandat pour accélérer la transformation commerciale
  3. Et si l’on revient à l’estimation immobilière, l’intervalle de confiance fourni, Estimia innove en apportant une vision actualisée du marché avec une fraîcheur de l’ordre du mois. Notre algorithme, basé sur près de deux ans de R&D et une approche fondée sur l’apprentissage (machine learning) permet en effet de lisser le décalage de mise à jour des données DVF qui intervient seulement tous les six mois. Ce qui peut générer des écarts jusqu’à 40% et déstabiliser un professionnel de l’immobilier quand la mise à jour survient ! Estimia colle donc au marché et à la conjoncture. Les données fournies sur un bien estimé sont au plus près de la réalité et pas assises sur des statistiques remontant au semestre précédent. Evidemment, l’agent, le mandataire – qui connait le mieux son secteur – garde toute liberté d’interprétation et d’ajustement du résultat. »

Estimia : l’application pour les pros de l’immobilier qui booste la rentabilité

Que répondrez-vous à celles ou ceux qui vous diront qu’il existe déjà nombre d’estimateurs immobiliers en ligne ?

Claude-Olivier Bonnet : « Je leur répondrai en premier lieu que le moteur d’évaluation Estimia anticipe une tendance et un usage. Notre estimateur n’a pas seulement pour vocation d’engager la conversation avec un prospect, vendeur potentiel de sa maison ou son appartement. Son ambition est bien d’engager cette conversation pour la mener à son terme : c’est à dire favoriser la signature d’un mandat, si possible exclusif. Puis de conclure la vente…

Ensuite, et le marché le démontre chaque jour un peu plus, nous sommes entrés dans une ère de la transparence tant vis-à-vis du vendeur que de l’acheteur. Les exigences autour du nouveau DPE en sont l’une des traductions concrètes. Il faut renforcer l’équité dans la transaction et réduire les effets « néfastes » des conditions suspensives avec des taux de chute pouvant parfois atteindre jusqu’à 40%.

En collectant des informations les plus larges possibles pour déterminer en amont le budget d’usage d’un bien, Estimia se veut aussi un réducteur de taux de chute grâce à une meilleure communication entre les parties prenantes de la transaction. Au final, il devient un vecteur de rentabilité ! »

Partager cet article

Plus d'articles

Copie d'écran de l'application estimia montrant le résultat d'une estimation

Disposer d’une application digitale unique, de la …

illustration montrant le fonctionnement d'Estimia sous forme de rouage

Comment l’estimateur immobilier Estimia fonctionne-t-il ? Sans …

Portrait de Claude-Olivier Bonnet CEO Digipi

L’application Estimia, estimateur de biens, générateur de …